Back to top

Alain Juppé fait sa rentrée sur tous les fronts... sauf sur le front climatique.

Alain Juppé fait sa rentrée sur tous les fronts... sauf sur le front climatique.
A trois mois de la conférence mondiale de Paris sur le climat (COP 21), les élus écologistes de Bordeaux Métropole s'étonnent de ne retrouver aucune mention de l'enjeu climatique dans les priorités affichées par Alain Juppé, à l'occasion de sa conférence de presse de rentrée d'hier matin.
En réduisant la haute qualité de vie de la métropole aux volets stationnement et propreté, Alain Juppé ignore les deux principaux enjeux écologiques de ce siècle : la lutte contre le changement climatique et la transition énergétique.
Alors que notre agglomération et la ville de Bordeaux font régulièrement la une des journaux pour leurs pics de pollution et leurs pics de chaleur, les dossiers mis en avant par Alain Juppé en cette rentrée se concentrent sur le secteur aéronautique, la mise à 2x3 voies de la rocade ou le stationnement. Pas un mot sur la rénovation énergétique des logements, le développement des énergies renouvelables, le soutien aux filières innovantes, l'économie circulaire, l'agriculture urbaine et l'autonomie alimentaire ou encore les mobilités alternatives.
Où est donc passé l'Appel de Bordeaux signé à l'occasion des « Assises nationales de l'énergie » le 29 janvier 2015 et qui engage les collectivités signataires dans une mobilisation en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de la transition énergétique ?
A l'heure où il est impératif que les collectivités locales s'engagent dans la lutte contre le changement climatique, il est regrettable que la métropole n'en fasse pas une priorité.
 
Gérard Chausset
Président du groupe des élus écologistes de Bordeaux Métropole
06 62 48 74 92
 
Pierre Hurmic
Président du groupe des élus écologistes de la ville de Bordeaux
06 17 78 15 55